jeudi 13 novembre 2008

Recherche appartement désespérément


Déménager…j’en rêve depuis pas mal de temps sans franchir le pas. Je procrastine à mort et pour tout et je le fais bien, même très bien (pour ceux qui ne connaisse pas le terme, il s’agit de remettre les choses au lendemain, donc en gros remettre au lendemain ce qu’on peut faire le jour même).

Déjà au lycée, je faisais ma dissert’ de philo le dimanche soir vers minuit jusqu’à 4h du mat’ pour le lundi matin en me disant, une fois commencée…ohhhhhh, chuis large !
Idem pour le ménage, les courses, le temps de préparation avant d’aller bosser, etc.

Et bien pour l’appart, c’était la même sauf que là, une fois décidée, je me rue à la banque, prête à nous endetter moi et mes futurs petits enfants. On me fait comprendre qu’avec mon salaire et étant actuellement célibataire (oui oui, actuellement, ce genre de chose change au cours d’une vie paraît-il), ça va pas voler bien haut ce qu’on peut me prêter (vous remarquerez aussi que d’être célibataire est une p*tain de tare quand même pour les banquiers).
C’est pas grave madame la banquière, fait quand même péter le prêt, ça peut pas être si catastrophique que ça…
Et une fois le chiffre annoncé, je me dis « ouais bon, en gros, j’peux pas déménager, c’est ça le message subliminal que tu veux me faire passer petite p*** ?? »

Bref…pleine de bonne volonté, je pars à la recherche de l’appartement de mes rêves. Je me tape toutes les agences immobilières qui croisent mon chemin. Et toutes proposent des apparts avec des descriptions toutes chelou du genre « cachet, charme de l’ancien, à rafraîchir », en gros c’est un taudis quoi donc forcément que c’est dans mes moyens mais bizarrement, j’ai pas envie de vivre dans une poubelle.

Et ensuite, c’est LA rencontre avec l’agent immobilier parce que je me suis décidée à entrer dans l’agence. Ils sont gentils en général les agents immobiliers. Ils nous posent les questions de base, normal, faut bien savoir ce qu’on recherche, à savoir : quartier, superficie, nombre de pièces , étage, ancien ou récent, etc.
Et là, il va falloir m’expliquer pourquoi quand je dis « pas de r-d-c ni 1er étage et pas sur une rue bruyante », on m’en fait visiter 2 le même jour en me disant qu’ils sont top de chez top et…au 1er étage sur un boulevard ? C’est quoi votre problème ?? Vous avez des problèmes d’ouïe ou vous aimez juste perdre votre temps et vous en profitez pour le faire perdre à vos éventuels clients aussi ??
Il y a aussi les apparts mortels et « juste » 1/5e de plus que votre budget initial que vous avez précisé non extensible !! Vous croyez vraiment que parce qu’on habite à Paris, on a les poches qui dégueulent de billets ou quoi ?

Bon…de toute façon, ça ne sert à rien de s’énerver puisque la crise est passée par là et a tout dévasté sur son passage, m’enlevant tout espoir de vivre dans un appartement plus grand.
J’aurais dû m’y prendre avant, je sais, mais j’pouvais pas savoir que l’économie mondiale allait se péter la gueule juste quand enfin j’me décidais.
Vous pensez que quelqu’un me veut du mal ?

Ce n’est que partie remise de toute façon, j’ai pas dit mon dernier mot !

Truikipu

6 commentaires:

Olivia (à Paris) a dit…

Pff ça c'est hyper dur à trouver, surtout en ce moment, te decourage pas!!! Cherche dans tous les arrondissements, je suis sûre queça va marcher!
Bisous!

Six and the city a dit…

Merci Olivia pour ces encouragements! On va attendre un peu que cette crise de m**** passe et ensuite, à moi le 80 m²...ou le 70 m²...ou le 60 m²...bon ok...on va viser plus petit...pfffffff

Anonyme a dit…

Bon courage. On attend avec impatience le billet de raillerie sur le nombre mytique de papiers à fournir et le parcours d'Odysée lorsque la recherche est aboutie.

Six and the city a dit…

Ce qui est sûr, c'est que vous serez informés quand j'aurais trouvé mon bonheur!!
Truikipu

laura a dit…

Eh oui trouver un appart, c'est pire que le parcours du combattant...au moins ça promet des billets tout aussi drôle que celui-ci! allez bonne chance pour tes recherches, tu vas y arriver ;-)

Six and the city a dit…

Merci Laura! J'y crois aussi même si j'ai mis ça un peu entre parenthèse ces derniers temps. Mais comme dit ma grand-mère: tout arrive à point, blablabla...
Truikipu