lundi 15 décembre 2008

"La Magie de Noël"


Bon, au risque de traiter un sujet un peu redondant, je vais moi aussi, et à ma façon, vous parler de cette fabuleuse fête que petits et grands (ou presque) attendent toute l’année … j’ai nommé : Noël .


Ok, je vous entends d’ici, chers lecteurs de mon cœur, penser à l’unisson : « Encore un billet sur Noël ! : une fois ça va, deux fois ça va, trois fois : bonjour les dégâts », et bien moi je vous répondrais : « jamais deux sans trois » voilà.

Et pis je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas vous donner ma propre vision de la chose, après celle un tantinet infantile de notre chère Duchesse et celle un poil blasée de notre Truikipu locale…

Je vous rappelle quand même que Noël, à la base, c’est une fête pour les enfants (si si Duchesse ), pour que nous autres, adultes puissions voir dans les yeux ébahis et plein d’enchantement de nos petiots, briller les étoiles de la « Magie de Noël » …

Noël, chez DWW, ça commence le 1er Décembre, avec le fameux « calendrier de l’Aven » : les petites fenêtres à ouvrir, avec un petit dessin à l’intérieur, qui donne des scènes du genre :

« Alors, qu’est ce qu’on a aujourd’hui … »
« Oh !! Un bonhomme de neige !! Merveilleux mon chéri ! »
« … allez, on regardera demain ce qui se cache derrière la prochaine fenêtre …. »
« Qui sait, ce sera peut être un sapin ou alors une branche de houx… ou même peut être une chaussette !! Vivement demain !!! »

… voilà, bref, un suspense insoutenable qui s’étale sur 24 jours.

Et si par malheur on a opté pour un calendrier avec des chocolats, on le regrette amèrement et on se jure qu’on ne nous y reprendra plus … au moins jusqu’à l’année suivante.
Oui, parce qu’autant faire patienter l’enfant jusqu’au lendemain, quand il s’agit d’un petit dessin, ça se gère, autant quand il s’agit d’un minuscule chocolat qui n’a eu pour effet que celui d’exciter ses papilles gustatives et de le mettre brutalement en état d’hypoglycémie avancée, c’est beaucoup plus ardu ….

Résultat, même si on a une volonté de fer et qu’on s’est juré de ne pas céder face à l’adversaire, force est de constater que la « Magie de Noël » l’a rendu plus fort que nous, et que, dès le 2 décembre, toutes les fenêtres ont lamentablement cédé à son élan gargantuesque.

Quant au fameux « bô sapin roi des forêts », comme tous les ans, on se dit qu’on va en faire quelque chose de joli et d’original, mais là encore c’est sans compter sur la participation du- hélas- principal concerné par la « Magie de Noël » …

Ca donne donc un très joli sapin : avec 4 guirlandes qui se chevauchent sur le flan Est, une dizaine de boules ramassées sur la face Sud (la plus accessible aux mimines du monstre), un grand vide au niveau Sud/Ouest … et ne comptez pas sur une harmonie des couleurs ou un thème bleu/argent ou doré/rouge, non non non ! Plus il y a de couleurs et de matières, plus l’enfant est content…

… et puis ne pas essayer de rectifier le tir une fois que l’artiste a le dos tourné. Il a l’œil vif et acéré et ne tolère aucun changement à son chef d’œuvre initial.

Aaaah … « la magie de Noël » ….
… c’est à quel âge qu’on y croit plus déjà… ?


DWW qui pense sérieusement mettre fin à la supercherie dès l’année prochaine





2 commentaires:

Olivia (à Paris) a dit…

Hmmm tous les matins la grande veut faire une croix sur le calendrier; plus les jours passent plus elle se transforme en une sorte de démon..:)
Allez, encore 8 jours à tenir!

Six and the city a dit…

Oui, exactement, on peut observer une espèce de mutation chez les enfants à l'approche du 24 Décembre ... phénomène assez étrange, voire inquiétant ... mais rassurons-nous, l'enfant reprend forme humaine dès le 25 au soir :)

C'est aussi ça la magie de Noël! ;)

DWW