jeudi 29 janvier 2009

Faiche


Ceci est un gros ras le bol !
Je sais je sais…pas le droit de me plaindre alors que ça fait 20 jours qu’on n’a rien posté mais c’est pas de notre faute, on est débordée ici ! Méa culpa.

Donc, je reprends. J’ai eu la bonne idée de reprendre le vélib’ récemment. Ben oui, avant, j’avais trop froid et trop la flemme. Donc, les bonnes résolutions de nouvelle année prises, me voilà de retour sur mon vélo. Youhouuuuuuuu !! Que ça fait du bien, les cheveux au vent, ce sentiment de liberté mais ce moment d’extase ne dure pas bien longtemps. Les gens sont des cons. Sauf toi lecteur, tu es brillant comme un diamant.
Mais y’en a marre des piétons et des automobilistes. Je sais, ça fait beaucoup mais j’ai comme l’impression de me réveiller et de sortir du monde des bisounours pour me rendre compte à quel point l’humain (le parisien ?) est inhumain, pas gentil, et prêt à tuer les autres pour passer le premier.

Commencont par les piétons.
Sous prétexte qu’ils sont piétons, ils se croient les maîtres du monde mais oh ! petite piétons, quand vous aurez monté votre cul sur une selle de vélo, vous verrez l’effort supplémentaire que nécessite un redémarrage après avoir ralenti parce que vous avez décidé, en nous voyant arriver, de poser le pied sur le passage clouté à ce moment là.
Mais put***, ça vous dérangerait tant que ça d’être un minimum civilisé et d’attendre ¼ de seconde avant de poser votre pied sur la chaussée, histoire de nous laisser passer ?
Et puis ils sont tout le temps en train de gueuler après les vélos, les bagnoles, les scoots, mais merde, étant moi même piétonne, je ne me jette pas sous les roues des bagnoles sous prétexte que j’ai la priorité. Non, eux, ils préfèrent mourir dans leur bon droit que de rester vivant en attendant 2 secondes qu’on passe.

Puis les voitures.
Alors là, la rue est à eux, s’ils pouvaient s’étaler encore plus sur la droite ET la gauche pour ne permettre à personne de passer, ils le feraient avec plaisir. Et tant qu’on n’est « qu’un vélo », y’a pas de raison de nous laisser la priorité. Pour eux, la priorité est à gauche dans ces cas là et c’est tout.

Désolée de plomber le moral déjà en berne des français mais quand y’a un coup de gueule à passer, et bien, on le passe, c’est comme ça. Et au moins, de vous en faire profiter m’évite d’insulter les piétons, automobilistes et autres…

En parlant d’autres…Je m’insurge contre les piétons face aux autres piétons. En effet, il se trouve que les adultes sont aussi relou que les mômes. Attention, j’aime bien les enfants, that’s not the point. Mais les enfants ont comme manie de marcher dans la rue en regardant le sol ou à droite ou à gauche ou en l’air mais jamais au grand jamais devant. Et bien certains adultes sont comme ça, à ne pas regarder où ils vont et ça, ça a le don de m’énerver. Ils comptent sur les autres pour les éviter…Ils sont cons me direz-vous. Et bien oui.

Bon allez j’arrête, tout le monde en a pris pour son grade et je suis désolée mais ça fait un bien fou ! Essayez un jour…dans les com’ par exemple…

Truikipu

4 commentaires:

Ali a dit…

J'suis 100 % d'accord. Je deteste les gens en ville. Quand je fausais du vélo, je m'énervais tout le temps (les pietons qui changent de direction au dernier moment sans crier gare et que toi tu écrases, sans faire exprès.)
C'est pour ça qu'à la campagne, au moins y a pas de genre de problème.

Six and the city a dit…

J'aimerais éviter ces énervements quotidiens mais vivre à la campagne est au-dessus de mes forces en ce moment. Peut-être dans 10 ans, à voir ce que la vie me réserve.
En attendant, je vais continuer à ruminer et pester contre les citadins non civilisés.

Truikipu

Olivia (à Paris) a dit…

Je ne fais pas de vélo mais je suis complètement d'accord!!!Je ne supporte pas ce genre de comportement!!

Six and the city a dit…

Et oui Olivia, même à pied, on a affaire à des gens pas très très civiques...

Truikipu