jeudi 7 août 2008

Les 5 commandements ... capillaires


Vous ne vous êtes jamais dit que les coiffeurs devraient avoir une certaine déontologie, voire prêter un serment, genre Hypocrate ? Ca nous éviterait d’assister au revival de la coupe mulet par exemple …

Truikipu et moi-même avons récemment fait l’expérience d’une coupe effectuée par un coiffeur sans aucune déontologie capillaire … ce qui nous a permis de mettre au point ce petit guide cheveuesque :

Règle numéro 1 : Dans un salon avec des photos de Steph de Monac’ en déco tu ne rentreras point.

Règle numéro 2 : Par une coiffeuse à la coupe « déstructurée » sur cheveux rouges tu ne te feras point coiffer.

Règle numéro 3 : A la question « Ouais, en fait vous voulez une coupe à peu près dans mon genre » (cf règle numéro 2), tu répondras par un non ferme et définitif.

Règle numéro 4 : Sur un coup de tête, chez le coiffeur, tu n’iras point.

Règle numéro 5 : A la mode frange hyper courte / cheveux effilés / coupe plongeante et grosses mèches blondes, même sur insistance de ladite coiffeuse, tu ne cèderas point.

Voilà, c’en est fini de mon billet strictement poulailler … je vous laisse vous délecter de cet exemple de grande philosophie fillesque …

La duchesse

3 commentaires:

kikikentucky a dit…

Moi j'ai deux regles capilliculturelles :

- 1 - Chez le merlan tu n'iras, qu'une fois l'an

- 2 - Coupe "armée de terre" règlementaire

ab'glam a dit…

J'adhère!!!

Olivia (à Paris!) a dit…

Ahahahah pas mal du tout! Moi qui vais chez le coiffeur demain, je m'en souviendrais!