jeudi 4 septembre 2008

Les vacances II, Le retour


Ca y est, c’est fini.

A l’année prochaine le sable fin, les rouleaux de l’Atlantique, le rosé frais à l’apéro (entre 11h et 23h), les bulots mayo, les chichis, les chouchous, le farniente au bord de l’eau ... tout en fliquant le p’tit doux 24h/24 (je tire ma capeline à la nounou qui fait ça toute l’année …) , les coups de soleil, les méduses, le sel qui gratte le dos, le sable jusque dans le lit, la marée qu’est basse quand on envie de se baigner et qui remonte dès qu’on ne veut plus …
OUF !

Bon, attention, je ne voudrais pas donner l’image d’une fille exigeante et jamais contente, alors je vais tacher de rester objective : c’était de chouettes vacances, dans une belle maison au bord de l’eau, il a fait 30 000 ° à l’ombre (désolée ma duchesse), il y avait tout plein de gens sympathiques… dont tout plein de ch’tiots trop mignons … 5 en tout … il y en avait toujours un pour pleurer, un deuxième pour voler le jouet du troisième, un quatrième pour lancer du sable dans les yeux du cinquième et le cinquième qui se vengeait sur le premier qui du coup pleurait de plus belle.

Mais à part ça, c’était vraiment top ! … surtout quand tous les monstres ... heu, les ch’tiots étaient dans les bras de morphée. A savoir pas avant 22 heures. Et à 23 heures 30 c’était le premier qui faisait un cauchemar. Et qui du coup réveillait le deuxième . Le deuxième qui était persuadé que c’était le matin et se mettait en quête de réveiller 3, 4 et 5.

Alors voilà, n’est pas Desperate Working Wife qui veut. Moi les vacances, j’aime bien, mais avec parcimonie. Mon oxygène à moi, c’est Paris, courir (ou plutôt veliber) entre le boulot, la nounou, les sorties avec les copines et même mon cher psy. Et les soirées à ingurgiter des épisodes de Dr House, 24 heures, et autres Lost avec mon DWH.

Donc me revoilà, fidèle au poste, devant mon cher et tendre PC, avec ma chère Duchesse en face, qui me raconte à quel point elle est pressée d’en finir avec cet été pourri, qu’elle a hâte que ce soit Noël pour faire un sapin et mettre sa toute nouvelle chapka…
Et la cruelle absence de ma chère Truikipu, qui n’a rien trouvé de mieux à faire que de partir la veille de mon retour, pour une semaine en Tunisie. Je suis de tout cœur avec toi ma cochonne : ne t’inquiète pas, ça va aller, ça va vite passer.

DWW qui aime la rentrée

4 commentaires:

Kali a dit…

faites des gosses qu'y disaient... lol

Six and the city a dit…

Ouais qu'y disaient ... Mais nota bene (une fois qu'ils sont faits): évitez de les regrouper en troupeau en période de vacances au risque de pêter sévèrement un durillon :)

DWW

fanette a dit…

T'aimes pas les enfants?

Six and the city a dit…

Comm'phatique? ;)
Si si, j'adore ... surtout quand ils dorment :))