jeudi 16 octobre 2008

Méa Culpa


Un mois que je n’ai pas écrit de billet.
Honte sur moi … Il faut dire que, ces dernières semaines, ma vie ressemble à peu de chose près à la surface d’une piscine (avant que koubiak ne saute dedans).
Le calme plat … si tant est que l’on puisse parler de calme avec une mini-tornade de 2 ans, en pleine phase d’opposition-réaction-action. Oui, il semblerait que le p’tit doux soit en passe de devenir un gros dur.

Voilà un exemple de scène représentative de la tendance actuelle et de l'ambiance du foyer : le p’tit doux arrive en courant (oui, je précise, à 2 ans, p’tit doux ne sait toujours pas marcher : il ne sait que courir, c’est un phénomène assez étrange) et en criant (de même, il ne sait point parler mais uniquement vociférer) : « Ye veux un Bonbooooooooooon !!!! ». Moi, en bonne DWW qui se respecte et qui tente un semblant d’éducation, je lui dis fermement « Comment est-ce qu’on demande ? » et lui, à l’appât du gain il concède un « siteupé Mamaaan ! » (toujours en mugissant).
Je lui tend donc un bonbon, et là, je vous le donne en mille : p’tit doux le prend et le jette furieusement par terre en criant « Non !! Pas de bonbon !! ».
Je vous avoue que je ne sais qu’en penser et que je suis un brin inquiète en me projetant 15 ans plus tard, quand p’tit doux flirtera avec la majorité ….

Bon hormis mon raz de marée ambulant, il y a quand même une chose notable qui s’est passé ces dernières semaines dans ma petite vie placide : mon DW Husband s’est essayé au cinéma, et ma foi, le résultat vaut le coup d’œil, si si si.
Donc je vais faire sa petite promo : courrez, volez, que dis-je : bondissez dans les salles, voir « Le Crime est notre Affaire », c’est poilant, désopilant, charmant et encore tout plein de chouettes participes présents. DWH c’est un des principaux suspects : Raphaël, celui qui a l’air très très méchant, avec ses cheveux gominés et son regard noir … ça me fait penser qu’il faudrait que je le briffe pour gronder le p’tit doux avec la même tête, il serait sûrement plus efficace que moi…

Voilà, sur ces bonnes paroles, je m’en vais potasser assidûment mon Florence Pernoud « J’élève mon enfant », avant qu’il ne s’essaye au braquage de la Grande Récré…

DWW mère dépassée

8 commentaires:

kikikentucky a dit…

J'ai traverse cette periode avec les miens mais ca a pas dure longtemps.
J'ai trouve la technique.
Au moindre caprice, tu l'assomes d'une bonne manchette de cowboy, en une semaine il sera transfigure.

Meri ki? merci kikikentucky

Six and the city a dit…

Ah ben oui, merci Kikikentucky ...!

... en effet, ça m'a tout l'air radical comme méthode.

Mais, dis-moi, quand tu dis transfiguré, en fait, tu veux dire défiguré non?
En tous cas, merci du tuyeau :)

DWW qui retrouve un semblant d'espoir

ps : ça se trouve où une manchette de cowboy?

Ali a dit…

Rah...lala. C'est bizarre... on aurait pas le même (enfant) ?
Pour l'instant, ma meilleure technique, c'est de le refiler à son père. Mais quand il est pas là... c'est problématique. J'ai failli le jeter par la fenêtre ce matin... à 6 heures, Monsieur estimait que j'avais assez dormi et il me tapait, me tirait la couverture et hurlait... rhalala...

Six and the city a dit…

Chère Ali, Dieu comme je te comprends ... j'ai longtemps gouté aux joies du réveil à 6 heures, mais j'ai trouvé la parade : je le couche à 23 heures.

Depuis je revis :)

DWW pleine de bon conseils

Anonyme a dit…

Je te propose de parler très très doucement, d'un ton tout ce qu'il y a de plus neutre... mais avec cet oeil un peu étrange de la personne capable d'éviscérer un buffle à mains nues.
Je pense que ton petit va un peu plus respecter sa gentille maman.

:)

Six and the city a dit…

Merci cher anonyme

En guise de buffle, ce sera plutôt un souriceau pour moi ... n'est pas Butcher qui veut ;)

Anonyme a dit…

Ni anonyme...

:D

Butcher grillé

Madame C 6375 a dit…

A lires vos différentes manières d ' éduquer vos mômes, j' en ai une autre, pour quand ils vous cassent les pieds.

Mais ... il vous faudra un grand congélateur.
D' accord, c' est LA manière d éfinitive de ne plus entendre parler d ' eux, mais faut savoir c' qu' on veut dans la vie. Etre emmerdé par ses mômes ou pas ... mdrrrrrrr