vendredi 11 juillet 2008

Du (presque) sexe dans la ville


Vous ne vous y attendiez pas à celle-là hein ?!!
On ne pouvait quand même pas ne pas faire un billet sur ce chef d’œuvre du 7ème art, le Citizen Kane des années 2000 … j’ai nommé, Sex and The City, the movie !!

Bon, alors autant vous dire que depuis que Mr Big était venu sauver Carry du méchant Baryshnikov qui l’avait emmené à Paris et lui avait offert des diamants alors que c’était même pas ce qu’elle voulait (!!), j’en pouvais plus d’attendre mais à peine 4 ans plus tard, mes vœux ont été exaucés !!!

Sauf que …

Sauf que Carry et ses acolytes se sont noyées dans la guimauve …

Je m’explique : Il y a 4 ans, elles avaient toutes une vie sexuelle hautement acrobatique, une carte black et un compte ouvert chez Manolo …
Aujourd’hui, Carry emprunte les lunettes de Big pour lire au lit, Miranda oublie de s’épiler le maillot et Samantha nous la joue Mme Bovary de bas étage qui lutte contre l’ennui et l’envie de tromper son homme …

Le tout sur fond de conte de fées des temps modernes. Tout y passe : le mariage (presque) princier, la femme bafouée, le prince charmant qui devient méchant et qui redevient charmant, l’escarpin de vair (verre / vert ?), une ou deux chansons en plus et on se croyait devant le dernier Disney …

Non. Finalement rendez-nous nos acheteuses compulsives nymphomanes et, par pitié, enlevez leur leurs épaulettes et vestes cintrées !

La Duchesse

3 commentaires:

pauline a dit…

Alors là je proteste !!!!
Je sais d'avance ce que la duchesse va dire, elle me l'a déjà dit, mais je refuse qu'on crache sur Mr Big et encore moins sur Carrie !!!
ma chère Duchesse je ne vous salue pas !

Céline a dit…

Moi itou même si je te concède qq arguments bien placés

Anonyme a dit…

on ne dit rien sur MR Big. et encore moins contre.
point *-)

myrador